La sécurité au lycée

PLANS PARTICULIERS DE MISE EN SURETE

Confrontés quotidiennement à des risques majeurs, notamment les inondations, les incendies et les risques technologiques (transports de matières dangereuses), nous devons faire face à l’imprévisible en développant la culture du risque. En effet, la survenance d’un événement majeur entraîne une sur médiatisation momentanée puis une perte progressive de conscience du risque.

C’est la raison pour laquelle nous devons connaître et nous approprier les bons comportements afin d’appréhender le moment de crise le plus sereinement possible, de déterminer le rôle de chacun et éviter les pertes humaines.


Le PPMS a pour objet de retracer les procédures permettant la mise en sûreté des élèves et des personnels dans le cadre de la survenance de risques majeurs.


L’apprentissage de la culture du risque résulte d’une démarche citoyenne.

 

REGISTRES SECURITE ACESSIBLES A L'ACCUEIL DU LYCEE

 

LE REGISTRE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

Chaque agent a la possibilité d'inscrire sur ce registre toutes les observations et toutes les suggestions qu'il juge opportun de formuler dans le domaine de la prévention des risques professionnels et l’amélioration des conditions de travail.

 

LE REGISTRE SPÉCIAL DE SIGNALEMENT DES DANGERS GRAVES ET IMMINENTS

Ce registre doit être porté à la connaissance et accessible à tous les personnels de l’établissement.

Chaque agent a la possibilité d'inscrire sur ce registre toutes les observations et toutes les suggestions qu'il juge opportun de formuler dans le domaine de la prévention des risques professionnels et l’amélioration des conditions de travail.

 

LE PLAN DE SECURITE DES ECOLES, DES COLLEGES ET DES LYCEES

Le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et le Ministère de l'Intérieur, ont pris depuis janvier 2015 les mesures nécessaires pour renforcer la sécurité des écoles, des collèges et des lycées.

Pour protéger élèves, enseignants et personnels, une stratégie d'ensemble, cohérente et adaptée à l'évolution de la menace a été déployée et repose sur trois piliers : anticiper, sécuriser et savoir réagir.